Aller au contenu | Aller aux infos pratiques | Aller au menu pratique | Aller au menu principal | Aller au plan | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de PEROLS

www.ville-perols.fr

Infos pratique

  • Services publics
  • Nouveaux arrivants
  • Transports
  • Déchets
  • Port
  • Marché
  • Plan de Pérols

Menu principal

 

Recherche

Accueil  >  Découvrir Pérols  >  Histoire de la ville  > Histoire d’eaux

Histoire d’eaux

 
L'eau est un élément incontournable dans l'histoire de Pérols
L’eau est un élément incontournable dans l’histoire de Pérols

Si un élément naturel devait être associé à la ville de Pérols, ce serait sans conteste l’eau.

Non pas celle de la mer à quelques battements d’ailes (pas de sortie directe sur la Méditerranée) mais l’eau des étangs, à l’Est et au Sud, qui comptent pour un tiers du territoire, anciens palus, marais boueux, mais plus encore salins et lieux de pêches.

Ils sont les domaines privilégiés d’oiseaux sauvages au repos ou en chasse.

L’eau du port également et celle des canaux, du chenal et des graus au faible tirant.

L’eau du Boulidou, bouillonnante et vertueuse – quoique trouble et fortement teintée d’odeurs de marécage – à qui l’on prêta jadis le pouvoir de soigner et guérir les cors au pied et autres rhumatismes.

L’eau du puits, plus claire et consommable à la Guette, au Rivet. L’eau qui donne la vie et le poisson en abondance, anguilles et petits muges, lesquels disait-on apportaient aisance relative et droits non contestables à ceux qui les pêchaient.

Pérols, c’est une histoire d’eau, une alchimie mystérieuse d’incessants échanges entre mer et étangs.

Retour à la page précédente

En Pratique

Plan du site